Portrait d’une future leader : Tina Guo

May 30, 2019 De l'équipe onboardMD

Cet article a originalement été rédigé en anglais; son contenu et ses nuances pourraient ne pas être rendus parfaitement par la traduction.

Le Prix du leadership FEMC-Gestion financière MD vise à honorer des étudiants en médecine passionnés, dévoués et attentionnés de partout au Canada qui, grâce à leur leadership, apportent une contribution novatrice à leur université et à leur collectivité.

C’est son désir de guider et de servir les personnes vulnérables dans leurs moments les plus difficiles qui a poussé Tina Guo à se lancer en médecine et à défendre les populations marginalisées. Touchée par l’histoire d’une de ses bonnes amies, elle a décidé de soutenir plus particulièrement les victimes de violence familiale. Étudiante en troisième année de médecine à l’Université de Calgary, Tina est fondatrice et codirectrice générale de la Students Against Domestic Abuse Association [Association des étudiants contre la violence familiale] (SADAA), la première initiative de ce genre au Canada. La SADAA est aussi membre actuellement du Calgary Domestic Violence Collective [Collectif sur la violence familiale de Calgary]. « Au secondaire, une de mes meilleures amies m’a confié qu’elle bénéficiait de services de counseling depuis plusieurs semaines en raison de la violence familiale subie dans son enfance, raconte Tina. Contrairement à l’idée qu’on se fait généralement des victimes de violence, elle n’était ni pauvre ni peu scolarisée, et elle n’avait pas une faible estime d’elle-même. Elle se montrait appliquée, amicale et persévérante, et je me suis dit que son parcours de survivante avait avantage à être connu : il prouve qu’on peut faire preuve de résilience face à l’adversité et exceller dans tous les aspects de sa vie. »

Si la SADAA a vu le jour, c’est grâce à cette histoire. Ayant remarqué l’absence d’organismes ou d’initiatives universitaires contre la violence familiale et dans les fréquentations, Tina a recruté des étudiants de différents domaines et facultés, des sciences au travail social en passant par le génie et la médecine, et formé une équipe de direction. « Personne n’est à l’abri de la violence familiale et dans les fréquentations, et nous avons tous la capacité de faire changer les choses et de sensibiliser notre collectivité au problème, explique Tina. Je voulais que la diversité au sein de l’équipe de la SADAA reflète cette universalité. »

L’équipe de direction de la Students Against Domestic Abuse Association de 2017-2018 participe à la campagne de financement « YW Walk a Mile in Her Shoes on Campus ».

Depuis sa fondation, l’association a tenu trois congrès annuels sur la résilience intitulés « Road to Resilience ». En tout, 210 étudiants et membres du corps professoral, du personnel et de la collectivité y ont écouté les discours thèmes de survivants, participé à des tables rondes avec des survivants et des spécialistes de différents domaines – médecine, droit, counseling, milieu universitaire, etc. – et pris part à des activités vidéo en petits groupes visant à stimuler la pensée critique et les discussions enrichissantes sur la représentation de la violence familiale dans les médias. La SADAA a aussi organisé une collecte de fonds pour le Calgary Women’s Emergency Shelter [Refuge d’urgence pour les femmes de Calgary] et deux campagnes de financement « YW Walk a Mile in Her Shoes on Campus » pour le YWCA de Calgary. Ces événements ont tous été salués par la communauté de l’Université de Calgary et la collectivité locale, et ont valu à la SADAA plusieurs distinctions pour ses initiatives innovatrices et marquantes pour les personnes touchées.   

« Les récits d’expériences et les discussions sont importants : pour sensibiliser la population à la violence familiale et soutenir les survivants, il est essentiel de donner à ces derniers l’occasion de raconter leur histoire et d’encourager la communauté à discuter ouvertement et franchement du problème », estime Tina. 

Au carrefour de la médecine et de la justice sociale, son travail à la SADAA présage l’avenir de la profession médicale, un monde où les cliniciens défendent aussi les droits de leurs patients. Après tout ce temps passé à sensibiliser la collectivité à la violence familiale et à donner une voix aux survivants trop souvent négligés et sous-représentés, Tina est convaincue que la violence familiale et dans les fréquentations est une question médicale, et que les médecins ont leur rôle à jouer pour combattre le problème. « Pendant nos études, nous passons le plus clair de notre temps à explorer les sciences fondamentales et la médecine clinique. Il est facile de minimiser les aptitudes nécessaires pour aborder avec nos patients les problèmes complexes qui affectent tout autant leur santé que le diabète ou les maladies cardiaques, par exemple, et d’oublier notre responsabilité à cet égard », explique-t-elle.

Selon Tina, ses années à l’association ont grandement contribué à façonner la leader et la personne qu’elle est devenue. « Mon travail à la SADAA m’a permis non seulement d’en savoir plus sur les survivants de violence familiale, mais aussi d’apprendre l’humilité, l’ouverture d’esprit et la générosité grâce à mes coéquipiers, raconte-t-elle. J’ai la chance d’avoir côtoyé une équipe hors pair pendant les trois dernières années; sans elle, la SADAA et moi-même ne serions rien aujourd’hui. »

Des bénévoles, des participants et des membres de la direction de la Students Against Domestic Abuse Association de 2018-2019 sont rassemblés pour la deuxième campagne annuelle de financement « YW Walk a Mile in Her Shoes on Campus ».

Tina tient à remercier la Students Against Domestic Abuse Association de 2018-2019 pour tout le temps et l’énergie consacrés à sensibiliser la collectivité à la violence familiale et soutenir les survivants. Équipe de direction 2018-2019 : Gabrielle Wagner (codirectrice générale), Delia Lee (codirectrice de la promotion), Viviana Heather (codirectrice de la promotion), Leia Astorga-Hoffman (codirectrice de la promotion), Agnes Visan (codirectrice de la promotion), Jenn Lin (directrice de la mobilisation au secondaire et à la première année), Ashna Suchak (directrice des affaires internes), Kat Heger (codirectrice des événements), Sara Ngan (codirectrice des événements), Maria Pettyjohn (directrice des finances) et Camila Gomez (jeune cadre).

 

Étudiante en troisième année à l’École de médecine Cumming de l’Université de Calgary et immigrante de deuxième génération, Tina Guo est née et a grandi à Calgary. Avant de changer de programme, elle étudiait au baccalauréat spécialisé en sciences biologiques. Dans ses temps libres, elle aime participer à des jeux d’évasion, prendre un café ou un repas avec ses amis, ou encore lire des mémoires de médecine.

A propos de l'auteur

De l'équipe onboardMD

Équipe onboardMD
Rédacteur

Plus de contenu de De l'équipe onboardMD
Article précédent
Entrevue avec le Dr Brian Goldman, de la CBC, première partie – Des études de médecine au studio de radio
Entrevue avec le Dr Brian Goldman, de la CBC, première partie – Des études de médecine au studio de radio

L’animateur de l’émission de radio White Coat, Black Art nous raconte comment son parcours professionnel di...

Article suivant
Ma formation à l’étranger
Ma formation à l’étranger

Trouver sa place en médecine à l’autre bout du monde.