Portrait d’une future leader : Stephanie Gill

October 12, 2018 De l'équipe onboardMD

Cet article a originalement été rédigé en anglais; son contenu et ses nuances pourraient ne pas être rendus parfaitement par la traduction.

Le Prix du leadership FEMC-Gestion financière MD vise à honorer des étudiants en médecine passionnés, dévoués et attentionnés de partout au Canada qui, par leur leadership, ont apporté une contribution novatrice à leur université et à leur collectivité.

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Stephanie Gill a toujours répondu la même chose quand on lui demandait ce qu’elle voulait faire dans la vie : être médecin. Aujourd’hui en troisième année de médecine à l’Université de Calgary, elle tient parole. « Je sais que ça fait cliché, dit-elle, mais c’est ce que j’ai toujours voulu faire. »Après un baccalauréat en kinésiologie et une thèse de maîtrise sur les effets de la condition physique sur les fonctions cognitives de l’adulte, Stephanie est entrée en médecine, poussée par son intérêt pour les maladies chroniques et son désir de travailler auprès des populations marginalisées.

Ce qu’elle trouvait fascinant dans la maladie chronique, c’était son influence sur de nombreuses facettes de la vie d’une personne : statut social, situation économique, scolarité, situation de logement, environnement familial, place dans la communauté, etc. « La maladie chronique a été le fil conducteur tout au long de mes études et dans les emplois que j’ai occupés avant d’entrer en médecine », explique Stephanie. « À force de côtoyer la maladie chronique et d’en apprendre sur le sujet, j’ai senti grandir en moi l’envie de travailler auprès des personnes qui en sont atteintes.C’est un domaine où j’ai vraiment l’impression de pouvoir aider. »

Stephanie dans les Cinque Terre, en Italie.

Stephanie a pu perfectionner ses compétences en leadership en s’investissant dans le groupe étudiant SHINE (Students for Health Innovation and Education), qui permet à des étudiants en médecine de collaborer avec des organismes communautaires à la planification, à la réalisation et à l’évaluation de projets dont l’objectif est d’aider les populations marginalisées de la ville de Calgary. « C’est une expérience importante pour les étudiants en médecine », affirme Stephanie. « Nous avons reçu un don extraordinaire et nous sommes souvent mieux placés que quiconque pour aider… SHINE nous amène à prendre conscience de la chance que nous avons et nous aide à en faire profiter ceux et celles qui en ont le plus besoin. »

Pendant sa maîtrise, Stephanie a travaillé avec l’équipe de SHINE, qui était constituée principalement d’étudiants en médecine, à l’élaboration d’un curriculum en nutrition et en activité physique pour les gens défavorisés.Plus tard, à son entrée en médecine, elle devenue coprésidente du groupe. Ce poste de direction l’a amenée à organiser des réunions et à s’entretenir régulièrement avec les étudiants pour suivre l’évolution de leurs projets et les conseiller. Elle assurait également la liaison entre le service des études de premier cycle en médecine et SHINE, ce qui a contribué à l’établissement de liens durables entre les superviseurs et le groupe.

Stephanie et son conjoint, Kyle, en randonnée au lac Louise, en Alberta.

L’un des faits saillants de son mandat à la direction de SHINE a été l’organisation d’un colloque réunissant des étudiants en médecine et des professionnels de la santé (infirmières, physiothérapeutes, médecins en exercice) pour favoriser l’échange de connaissances.Plus de 150 personnes ont participé au premier colloque, Addiction Through the Ages,qui portait sur les similitudes et les différences entre les personnes dépendantes et leurs dépendances, et sur la façon dont elles se présentent aux professionnels de la santé. Cet événement a connu un tel succès qu’il est devenu un rendez-vous annuel. « Bon nombre de ces sujets sont étudiés à la faculté de médecine, mais nous voulions les aborder sous un nouvel angle et accroître la sensibilisation. »

Stephanie et une amie sur les pentes du Lake Louise Ski Hill, en Alberta.

Le rôle de leadership de Stephanie au sein de SHINE s’est révélé très enrichissant au fil du temps.« Je me trouve chanceuse de pouvoir aider les autres à atteindre leurs buts, et souvent j’apprends autant d’eux qu’ils apprennent de moi. Je pense que le fait de concilier mes responsabilités de leadership et les exigences des études en médecine m’a préparée à défendre efficacement les intérêts de mes patients et les causes qui me tiennent à cœur. »

 

Stephanie Gill

Stephanie Gill est une étudiante en troisième année de médecine à l’Université de Calgary. Elle détient un baccalauréat en kinésiologie et a fait sa thèse de maîtrise sur l’incidence de l’exercice sur les processus cognitifs chez les adultes. Stéphanie aime cuisiner de nouvelles recettes et s’entraîner, en particulier avec des amis. Dans ses temps libres, elle explore le monde et joue les photographes pour immortaliser ses souvenirs de voyage.
 

Équipe onboardMD 

L’équipe d’onboardMD vous présente des nouvelles, des conseils et des histoires vécues par des étudiants, des résidents et des médecins comme vous. Nos rédacteurs s’efforcent de vous inspirer et de vous aider à avoir la confiance nécessaire pour vous montrer sous votre meilleur jour afin d’être toujours sur la bonne voie et de prendre de bonnes décisions pour votre avenir en médecine. Vous avez une histoire à raconter? Envoyez-nous un courriel à l’adresse rebecca@onboardmd.com

A propos de l'auteur

De l'équipe onboardMD

Équipe onboardMD
Rédacteur

Plus de contenu de De l'équipe onboardMD
Article précédent
Histoire de soccer, de médecine, de famille
Histoire de soccer, de médecine, de famille

Sur les hasards de la vie qui font de vous un meilleur médecin et une meilleure personne.

Article suivant
Portrait d’une future leader : Jenna Smith-Forrester
Portrait d’une future leader : Jenna Smith-Forrester

L’amélioration de la qualité (AQ) ne vient pas immédiatement à l’esprit des étudiants et des jeunes médecin...