La Saint-Valentin serait-elle la plus médicale de toutes les fêtes?

February 13, 2019 L'équipe objectifMD

La Saint-Valentin et ses liens secrets avec le monde de la médecine

Quoi? Déjà la Saint-Valentin? Si vous vous êtes laissé surprendre, c’est que vous avez sûrement déjà oublié votre résolution du Nouvel An de mieux vous préparer aux fêtes. Mais tout bien considéré, la Saint-Valentin n’est peut-être pas une fête si importante que ça. Quand on est étudiant en médecine ou jeune médecin, on a bien d’autres soucis en tête, comme le jumelage des résidents ou la gestion de ses finances. Ainsi, pour beaucoup d’entre vous, la Saint-Valentin veut dire courir à la dernière minute à la pharmacie pour acheter une carte et profiter des chocolats à moitié prix.

Pourtant, si on y regarde de plus près, aucune autre fête n’est si intimement liée au corps humain et à ses organes que la Saint-Valentin. Après tout, qu’offre-t-on partout dans le monde le 14 février si ce n’est des boîtes de chocolats qui ont la forme de l’organe musculaire chargé de fournir oxygène et nutriments à l’organisme? Vous ne le saviez peut-être pas, mais la Saint-Valentin a également d’autres liens surprenants avec le monde de la médecine.

  • Avant de devenir le symbole des amoureux, saint Valentin a d’abord été le patron des épileptiques. Encore aujourd’hui, dans certaines provinces en Italie, on offre aux enfants, le 14 février, des breloques en forme de clé afin de les protéger contre cette maladie, aussi appelée « Mal de Saint-Valentin ».
     
  • Si vous vous spécialisez en médecine familiale ou en obstétrique, vous avez peut-être entendu parler d’études qui font état d’un lien entre le nombre de naissances en Amérique du Nord et la Saint-Valentin. Plus précisément, une étude citée dans Le Monde révèle que les accouchements spontanés, considérés comme ne relevant pas du contrôle de la mère, connaissaient un pic à la Saint-Valentin.
     
  • Les relations interpersonnelles sont au cœur de la Saint-Valentin. Quand il est question de soins de santé, y a-t-il une relation plus importante que celle entre le médecin et ses patients? Selon une étude récente1, le sens de l’humour, une bonne écoute et la confiance font partie des qualités recherchées chez un médecin pour une relation durable.
     
  • Saviez-vous que, vers la fin du XIXe siècle, l’industrie pharmaceutique se servait de la Saint-Valentin pour vendre ses produits? Elle faisait imprimer en série des cartes à thématique sentimentale arborant des images de roses, de colombes et de chérubins pour faire la promotion de liqueurs amères, de toniques et de sirops censés tout guérir, de la constipation à la malaria. On peut donc conclure que les premières cartes de souhaits ont été envoyées par de véritables charlatans.
     
  • En Slovénie, saint Valentin est considéré comme le saint patron de la bonne santé… et aussi des apiculteurs (c’est qu’il sait diversifier ses activités, ce saint Valentin!).

Alors, que vous passiez la Saint-Valentin en amoureux, en solo ou à vous bourrer le crâne avant les examens, ne vous sentez pas coupable de faire une petite pause dans votre horaire chargé pour souligner la Saint-Valentin, la plus médicale de toutes les fêtes!

 

1New Valentine's Day Study on the Doctor-Patient Relationship: What Americans Prioritize in a Medical Match.

A propos de l'auteur

L'équipe objectifMD

L'Équipe objectifMD
Rédacteur

Plus de contenu de L'équipe objectifMD
Article précédent
Une voie vers la santé
Une voie vers la santé

En aidant des communautés sous-desservies d’Afrique rurale, un jeune médecin a acquis une nouvelle vision e...

Article suivant
Conseils fiscaux pour les étudiants en médecine et les médecins résidents – année d’imposition 2018
Conseils fiscaux pour les étudiants en médecine et les médecins résidents – année d’imposition 2018

Les étudiants en médecine et les médecins résidents comme vous ont bien d’autres choses à faire que de pens...