FR Menu icon FR Close icon
Skip to main content

COVID-19 : Des étudiants en médecine livrent des commandes d’épicerie aux gens dans le besoin

Voici comment des étudiants en médecine aident les populations les plus vulnérables de l’Ontario à se nourrir

De tous les obstacles que la pandémie de COVID a jetés sur notre route, le principal a sûrement été celui de se nourrir. Au pire de la période de confinement, il fallait préparer méticuleusement les sorties à l’épicerie et faire des provisions pour longtemps. Les plus braves, eux, prenaient le risque de commander auprès de restaurants à proximité. Toutefois, se nourrir n’est pas si simple pour les personnes vulnérables, tout particulièrement les gens âgés et ceux qui ont des problèmes de santé chroniques. Fort heureusement, comme ils l’ont fait tant d’autres fois avant, les étudiants sont venus à leur rescousse. 

KHealth est un organisme de santé communautaire de Kingston composé d’étudiants bénévoles de la Faculté des sciences de la santé de l’Université Queen’s qui s’efforcent d’aider les personnes vulnérables et marginalisées de la région de Kingston. Leur première réunion s’est tenue l’an passé, mais les défis uniques que présente la pandémie de COVID-19 les ont amenés à jouer un rôle de premier plan. En effet, à titre d’étudiants en médecine, ils ont côtoyé une année durant des membres de la communauté de Kingston dans le cadre du programme universitaire First Patient et ont été à même de constater à quoi ressemble le quotidien d’une personne souffrant d’une maladie chronique. C’est ce qui leur a donné l’idée de faire l’épicerie et toutes sortes de courses pour les personnes vulnérables de la ville. 

« Nous avons commencé à recruter des bénévoles qui étudient en médecine, en sciences infirmières, en ergothérapie et en physiothérapie à la Faculté des sciences de la santé de l’Université Queen’s », raconte Valera Castanov, fondateur de KHealth et étudiant en troisième année de médecine de l’Université Queen’s. « Nous avons d’abord proposé notre aide à tous les anciens participants du programme First Patient pour ensuite étendre nos services aux personnes à faible revenu, aux services sociaux, aux maisons de retraite, aux centres de santé et de soins communautaires et à beaucoup d’autres organismes locaux. » 

Quand ils sortent, nos bénévoles respectent strictement les règles de sécurité en vigueur : ils se désinfectent les mains, portent des gants et un masque et, bien entendu, maintiennent une distance appropriée. Pour réduire les contacts physiques, ils laissent les commandes d’épicerie devant la porte des destinataires, et ces derniers règlent leurs achats en laissant le paiement dans leur boîte aux lettres ou au moyen d’un virement. Le temps étant un facteur clé, toutes les mesures appropriées sont prises par un membre de la direction du programme pour que les transactions se déroulent bien. Faire des courses pour les personnes vulnérables et les leur apporter est une solution toute simple pour réduire leur exposition aux risques de contracter la maladie. 

L’aide apportée par l’organisme ne se limite pas à une seule transaction. Les gens qui font appel à KHealth peuvent, à leur demande, être jumelés avec un bénévole qui les contactera chaque semaine pour prendre leur commande et, surtout, pour s’assurer qu’ils vont bien. Cette mesure sert principalement à empêcher ces personnes d’être isolées sur le plan social et à favoriser leur inclusion et leur bien-être, ce qui est particulièrement important à l’ère de la distanciation sociale. Quand la crise de la COVID-19 se sera un peu calmée, nous prévoyons proposer des visites en personne », précise M. Castanov. « Les étudiants pourront aller se promener, jouer aux cartes ou faire de l’exercice avec les gens qu’ils aident, ou encore, leur offrir du soutien social et les aider à s’adonner à des activités physiques. » 

L’effet du programme KHealth se fait sentir bien au-delà de Kingston; il a inspiré des initiatives semblables dans d’autres facultés de médecine en Ontario. « Nous avons présenté notre programme de soutien communautaire à d’autres facultés à l’occasion du Forum sur la COVID-19 de l’Association des étudiant.e.s de médecine de l’Ontario et, peu après, un groupe d’étudiants de l’Université Western a sollicité notre aide pour mettre sur pied son propre programme d’achat d’épicerie. Nous avons partagé avec eux nos connaissances et nos ressources lors de rencontres et nous sommes fiers d’annoncer qu’ils disposent à présent de leur propre programme. » 

Merhu Berhe, qui étudie en médecine à l’Université Western raconte : « La pandémie de COVID-19 n’étant pas sur le point de se résorber, il était devenu très difficile pour nous, à titre d’étudiants en première année de médecine, de savoir comment nous rendre utiles. Nous nous sommes rendu compte qu’en étant jeunes et en bonne santé, nous pouvions prêter main-forte en offrant gratuitement un service de livraison de commandes d’épicerie. » 

Merhu, avec l’aide de ses collègues Dave Campbell et Kaveh Farrokhi, a mis sur pied un programme de livraison de commandes d’épicerie dans les régions de London et de Windsor. Tout comme le programme de Kingston, celui-ci était conçu pour protéger les populations les plus à risque contre une exposition à la COVID-19 tout en préservant leur niveau de confort actuel. « L’un des aspects les plus intéressants de notre programme est que nous travaillons avec des étudiants de programmes connexes à la médecine, comme les sciences infirmières et la dentisterie, qui souhaitent également offrir leur soutien à la communauté. La réponse était telle à Windsor que nous envisageons de rendre permanent ce programme de bénévolat. » 

Désormais bien implanté à London et Windsor, le groupe d’étudiants souhaite à présent offrir ses services à d’autres communautés. Si vous souhaitez devenir bénévole ou encore, mettre sur pied votre propre programme de livraison de commandes d’épicerie ou d’appels téléphoniques pour veiller au bien-être des citoyens de votre ville, n’hésitez pas à faire appel à KHealth à l’adresse khealth.community@gmail.com ou à consulter son site Web kingstonhealth.ca

Bon nombre d’autres initiatives comme KHealth ont vu le jour partout au pays. Il y en a sûrement une à laquelle vous pouvez prendre part dans votre région : 
 

Initiative Bag-Half-Full 

  • Edmonton 
  • Calgary 
  • Lethbridge 
  • Prince George 
  • Ottawa 
  • Prescott-Russel 
  • Région du Grand Toronto