Cinq conseils fiscaux à ne pas oublier

March 27, 2019 Gestion financière MD

Pour une production hâtive et simple de votre déclaration tout en optimisant vos crédits et déductions

La période de l’impôt est stressante pour tous : étudiants, résidents, médecin en exercice et retraités. Il faut se prévaloir de tous les allégements offerts pour obtenir le remboursement maximal. Voici cinq conseils simples, mais efficaces, qui vous aideront à optimiser votre déclaration de revenus.

Conseil 1 : Produisez votre déclaration hâtivement grâce à une planification soignée.

Sauf si vous ou votre conjoint êtes travailleur autonome, vous devez produire votre déclaration de revenus au plus tard le 30 avril 2019. Il est souvent préférable de le faire plus tôt.

Si vous pensez avoir droit à un remboursement d’impôt ou ne devoir aucun impôt additionnel, ce qui est le cas de la plupart des étudiants en médecine, il est avantageux de produire votre déclaration de revenus le plus tôt possible, car vous recevrez ainsi, le cas échéant, votre remboursement plus tôt. Vous pourrez alors l’utiliser pour rembourser vos dettes, effectuer des placements ou le dépenser de la manière de votre choix.

En revanche, si vous avez un solde d’impôt à payer, il est fondamental de ne pas produire votre déclaration en retard et il est donc préférable de prévoir une période tampon pour parer aux éventuels impondérables. Si vous ratez la date limite, vous pourriez devoir payer une pénalité de production tardive. Même si vous ne disposez pas des sommes requises pour payer le solde d’impôt exigible immédiatement, produisez votre déclaration à temps pour éviter de payer la pénalité initiale pour déclaration tardive.

Il est toujours préférable et plus sûr de produire sa déclaration tôt. Vous éviterez le stress de devoir composer avec des priorités divergentes à l’approche de la date limite et vous réduirez les possibilités de rater des crédits ou des déductions auxquels vous pourriez avoir droit.

Conseil 2 : Ne laissez pas inutilement de l’argent à l’ARC. Réclamez tous les crédits et déductions que vous avez pu oublier au cours d’années antérieures.

Vous devriez systématiquement réclamer tous les crédits et toutes les déductions auxquels vous avez droit dans votre déclaration de revenus initiale. Cependant, il peut vous arriver d’en oublier. Si tel est votre cas, la bonne nouvelle est que l’Agence du revenu du Canada (ARC) permet de modifier votre déclaration de revenus de l’une ou l’autre des 10 années civiles précédentes. Par conséquent, si vous avez oublié de réclamer vos frais de scolarité en médecine en 2015, vous pouvez le faire à retardement en modifiant votre déclaration de revenus de l’année en question. Vous devez à cette fin utiliser le formulaire T1-ADJ que vous trouverez sur le site Web de l’ARC et ainsi soumettre une déclaration modifiée avec les pièces à l’appui.

Conseil 3 : Laissez à l’ARC le soin de saisir vos données et cessez de vous soucier d’avoir tous vos feuillets de renseignements grâce au service de préremplissage de l’ARC

Vous avez commencé à travailler dans une nouvelle clinique ou un nouvel hôpital l’an dernier? Votre ancien employeur saura-t-il où vous faire parvenir votre feuillet T4? Lorsque la date limite de production des déclarations de revenus approche, bien des gens s’inquiètent d’avoir en main tous les documents requis nécessaires pour produire leur déclaration. Même si elles ont déjà été légitimes, ces inquiétudes sont en réalité devenues dans une large mesure inutiles.

Grâce au service de préremplissage de l’ARC, des parties complètes de la déclaration de revenus des personnes qui utilisent un logiciel homologué peuvent être préremplies à l’aide des renseignements dont l’ARC dispose déjà au moment où la déclaration est produite. Ce service utilise les renseignements figurant sur plus de 15 formulaires fiscaux différents, dont les feuillets T3, T4, T5, RC62 et RPAC.

Pour être admissible au service de préremplissage, vous devez être inscrit au service Mon dossier de l’ARC et utiliser un logiciel dûment homologué pour produire votre déclaration de revenus. Il convient aussi de noter que la liste des logiciels homologués ne contient pas uniquement les logiciels les plus perfectionnés et les plus chers, mais aussi plusieurs logiciels gratuits ou à contribution volontaire.

Conseil 4 : Montrez à l’ARC votre engagement social en réclamant votre crédit d’impôt pour aidants naturels ou votre crédit d’impôt pour personnes handicapées

Le crédit d’impôt pour aidants naturels du Canada ne doit pas être négligé. Les particuliers qui soutiennent un conjoint, un conjoint de fait ou une personne à charge souffrant d’une invalidité physique ou mentale y sont admissibles. Si vous soutenez une personne appartenant à votre famille immédiate ou élargie, vous pourriez avoir droit à ce crédit. Vous pouvez être admissible au crédit même si la personne dont vous vous occupez ne vit pas sous le même toit que vous.

Comme le crédit d’impôt pour aidants naturels, le crédit d’impôt pour personnes handicapées offre un allégement fiscal aux personnes handicapées ou aux personnes qui les soutiennent. Pour réclamer ce crédit d’impôt, vous devez obtenir une attestation médicale de la nature et de la gravité du handicap de la personne en question.

Conseil 5 : Doublez vos crédits d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire

Le crédit d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire vous permet de réclamer certaines dépenses engagées afin de rendre votre domicile plus accessible. Vous pourriez avoir droit à ce crédit d’impôt si vous avez engagé des dépenses admissibles et si vous êtes une personne âgée, une personne handicapée ou si vous être membre de la famille d’une telle personne qui vit sous le même toit que vous. Bien des gens oublient cependant qu’il est possible de doubler, voire tripler, vos avantages en déduisant ces mêmes dépenses comme frais médicaux et le cas échéant, en réclamant le crédit d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire provincial.

Voici quelques exemples de dépenses susceptibles de donner droit à un double crédit d’impôt :

  • élargissement des portes,
  • changement de l’emplacement des prises de courant,
  • modification des armoires de cuisine,
  • installation d’une rampe d’entrée ou d’accès.

Nous espérons que ces cinq conseils vous permettront d’envisager plus sereinement la période de production des déclarations de revenus cette année!

Veuillez lire le document intitulé Conseils fiscaux pour les médecins et les médecins retraités. 

 

A propos de l'auteur

Gestion financière MD

Gestion financière MD
Collaborateur

Plus de contenu de Gestion financière MD
Article précédent
Toute la vérité sur les robots-conseillers
Toute la vérité sur les robots-conseillers

L’ère des robots pourrait être salutaire pour vos finances.

Article suivant
En exclusivité : Un aperçu de notre nouvelle application mobile
En exclusivité : Un aperçu de notre nouvelle application mobile

Tous les détails sur les nouvelles fonctionnalités et les raisons pour lesquelles vous allez les adorer...