Profil des leaders de l’avenir : Frank Battaglia

December 4, 2018 De l'équipe onboardMD

Le Prix du leadership FEMC-Gestion financière MD vise à honorer des étudiants en médecine passionnés, dévoués et attentionnés de partout au Canada qui, grâce à leur leadership, apportent une contribution novatrice à leur université et à leur collectivité

Dire que Frank Battaglia a grandi dans une famille « tricotée serré » serait un euphémisme. Les 36 membres de cette famille vivent à quelques kilomètres à peine les uns des autres dans la petite ville de Stoney Creek (Ontario). Frank n’est jamais très loin d’un oncle ou d’une tante, d’un petit-cousin ou de ses grands-parents. « Ma famille répond parfaitement à l’archétype de la grande famille italienne bruyante », nous confie-t-il.​

Son intérêt pour les sciences remonte à l’époque où, dans la maison de sa grand-mère, il s’amusait à explorer son univers et à expérimenter. Cet intérêt s’est ensuite accru à l’école secondaire, où Frank a participé à des camps scientifiques et a eu la chance d’avoir des professeurs passionnés. La biologie l’attirait fortement et plus particulièrement, l’étude du corps humain. « J’adorais tout simplement le côté très concret des sciences. »

En cinquième secondaire, il participe à une mission humanitaire en République dominicaine où, avec un groupe d’élèves, il aide à la construction de maisons. Il s’interroge alors sur l’efficacité de sa démarche. « Je trouvais étrange d’aller si loin pour construire des maisons alors qu’il y avait sur place des personnes bien plus compétentes que moi pour faire ce travail. » Il aurait trouvé plus pertinent d’aider les habitants en faisant pour eux des choses qu'ils ne peuvent pas faire eux-mêmes. «  Un jour, j’ai vu un garçon qui avait une plaie ouverte sur un bras traiter cette blessure avec du miel et des feuilles. Je me suis aussitôt dit intérieurement qu’il aurait été beaucoup plus significatif et utile d’offrir à ces gens des soins de santé.

Frank présente le fruit de ses recherches en chirurgie cardiaque à l’occasion d’une journée locale sur la recherche en chirurgie organisée à Ottawa au cours de sa deuxième année.​

L’année suivante, Frank s’associait donc à International Service Learning pour envoyer un groupe de bénévoles du secteur de la santé dans la communauté dominicaine d’El Mangular et est retourné en République dominicaine à la fin de sa cinquième secondaire avec une équipe de médecins locaux et d’interprètes pour ouvrir une clinique offrant gratuitement des soins.

Il est rare qu’un élève de niveau secondaire comme Frank démontre un leadership aussi proactif.Le principal intéressé ne cache pas son envie de lancer des projets et des initiatives, sans jamais se laisser freiner par l’ampleur du défi.« Le secret d’un bon leader sera toujours l’excellence de son équipe », affirme-t-il.« J’essaie toujours de travailler avec des gens compétents qui ont eux‑mêmes du leadership. Jusqu’à maintenant, j’ai été très chanceux : toutes les équipes avec qui j’ai travaillé ces six dernières années étaient vraiment exceptionnelles. »

Actions de grâce 2017 : Frank avec sa mère, son père et sa sœur Laura.​

Au cours de ses trois années d’études à McGill, Frank a réparti son temps entre les sciences médicales, la bienfaisance et le leadership tout en poursuivant des études en physiologie. Il a effectué de la recherche sur les voies biochimiques et métaboliques du cancer, a fait du bénévolat à l’Hôpital général de Montréal et a représenté ses consoeurs et confrères au sein du Conseil des étudiants en physiologie.

Aujourd’hui, Frank est en troisième année de médecine à l’Université d’Ottawa. Il effectue son stage clinique tout en s’efforçant de maintenir l’équilibre entre ses études et ses responsabilités de président du Conseil des étudiants. Il participe aussi à fond à des projets de recherche sur l’enseignement de la médecine, la chirurgie cardiaque, la médecine d’urgence et sur les disparités de genre. Soucieux de trouver un juste équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, il joue au volleyball dans une ligue intramurale et trouve le temps d’aller s’entraîner à la salle de sport trois à quatre fois par semaine.Cela vous semble beaucoup pour un seul étudiant? Vous avez bien raison! Cette hyperactivité exige une gestion du temps sans faille.« Mon agenda, c’est ma vie », dit-il en riant.« Je l’utilise religieusement et c’est ainsi que j’arrive à tout faire au bon moment. » Grâce à la planification, il réussit à mener à terme tous ses projets et il trouve même le temps de se détendre un peu en écoutant la télé.« Oui, je planifie même le temps que je passe à l’écoute de séries sur Netflix. »

Frank et ses amis au cours d’une excursion de canot-camping l’été dernier.​

Fort de cette expérience, Frank s’est doté d’une puissante vision du rôle du médecin dans un Canada moderne.« Le médecin moderne doit être une personne complète et posséder des qualités de politicien, de chercheur et d’éducateur.Il doit être un leader. » Depuis l’adolescence, Frank a toujours adhéré à ces principes qui expliquent en bonne partie ses succès et il ambitionne de placer ses idéaux au cœur de sa carrière médicale.« Nous devons opérer une transition et transformer notre profession plutôt tournée sur elle-même en une profession plus tournée vers l'extérieur. Je suis très excité d’être le témoin de cette transition chez mes consœurs et mes confrères et en moi-même. »

 

Frank est un étudiant en médecine de troisième année de Stoney Creek en Ontario. Il étudie à l’Université d’Ottawa.Lorsqu’il n’est pas sur les étages de l’hôpital, ce Canadien éduqué à l’italienne consacre beaucoup de temps à son travail de président du Conseil des étudiants, au développement de ses compétences médicales, à ses fonctions de bénévole à l’Hôpital pour enfants, au perfectionnement de ses techniques de cuisine et à son entraînement en gymnase.

 

A propos de l'auteur

De l'équipe onboardMD

Équipe onboardMD
Rédacteur

Plus de contenu de De l'équipe onboardMD
Article précédent
Gestion de patrimoine pour les femmes médecins
Gestion de patrimoine pour les femmes médecins

            Au cours de ma carrière, j’ai travaillé dans les secteurs de la technologie et des services fi...

Vidéo suivante
Questions d’argent que posent le plus fréquemment les étudiants en médecine
Questions d’argent que posent le plus fréquemment les étudiants en médecine

Henry Annan, étudiant finissant en médecine de l’Université Dalhousie, s’entretient avec Leah Aulenbach, co...