Portrait d’une future leader : Linda Lam

November 1, 2018 Linda Lam

Cet article a originalement été rédigé en anglais; son contenu et ses nuances pourraient ne pas être rendus parfaitement par la traduction.

Le Prix du leadership FEMC-Gestion financière MD vise à honorer des étudiants en médecine passionnés, dévoués et attentionnés de partout au Canada qui, de par leur leadership, ont apporté une contribution novatrice à leur université et à leur collectivité.

La médecine occupe une place unique à la croisée ces chemins entre les sciences naturelles et les sciences humaines – et c’est précisément ce qui a conduit Linda Lam à étudier dans ce domaine. Étudiante en troisième année de médecine à l’Université du Manitoba, Linda s’intéresse particulièrement à la façon dont les médecins peuvent user de leur influence pour modifier d’importants systèmes et améliorer la santé de la population. « Dès mon entrée en médecine, j’ai su qu’il était important pour moi de garder le contact avec le “monde extérieur”. » Elle s’est donc jointe dès sa première année d’études au comité de représentation étudiante et, depuis deux ans, elle siège au comité des affaires gouvernementales et de défense des intérêts. Linda est actuellement chargée des affaires gouvernementales pour la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada (FEMC) et dirige, à titre de responsable nationale de l’action politique, la campagne pour la Journée de lobbying nationale 2019 de la FEMC.

Étudiants en médecine manitobains au Palais législatif du Manitoba faisant la promotion de la santé mentale chez les jeunes (de gauche à droite : Achieng Tago, Linda Lam, Fatemeh Bakhtiari, Jamie Gillies, Joe Asaminew)

Lors de sa première année d’études au baccalauréat en sciences, Linda a fait un voyage humanitaire de cinq semaines dans le Bangladesh rural. Pendant son séjour, elle a eu l’occasion de parler avec de simples citoyens de l’influence exercée par RDRS Bangladesh, l’ONG qui l’avait accueillie. Ce faisant, elle a découvert que les messages d’autonomisation et d’autodétermination véhiculés par l’organisme devaient être accompagnés de changements systémiques. Linda a alors compris à quel point les politiques de santé pouvaient avoir une incidence sur la population.

Qu’est-ce qui motive son action politique? Son désir profond de renforcer les collectivités et d’amplifier la voix de leurs membres. Depuis deux ans, grâce à la contribution de Linda, le comité de représentation étudiante du Collège de médecine Max Rady travaille à harmoniser ses activités et les besoins de la population locale. En 2017, lors de la Journée de lobbying provinciale, le comité est venu en renfort aux bénéficiaires du Programme d’aide à l’emploi et au revenu, qui réclamaient des prix plus justes pour les suppléments diététiques thérapeutiques. L’année suivante, il a collaboré avec des organismes communautaires pour élaborer des recommandations stratégiques sur la santé mentale.

Étudiants en médecine manitobains en compagnie du ministre de la Santé Kelvin Goertzen et de la députée provinciale Sarah Guillemard (de gauche à droite : Joe Asaminew, Achieng Tago, Linda Lam, Sarah Guillemard, Kelvin Goertzen, Fatemeh Bakhtiari, Jamie Gillies)

« La création de liens avec des organismes communautaires est devenue un élément central de la Journée de lobbying provinciale, explique Linda. Cette journée encourage les étudiants en médecine à unir leurs efforts à ceux de la collectivité et à se servir de leur influence pour promouvoir les messages visant à améliorer la santé de la population – et ce, dès le début de leur formation. »

Son expérience au sein du comité de représentation a aussi enseigné à Linda que les leaders ne sont pas infaillibles. L’année dernière, elle a participé à la sélection d’étudiants en médecine de l’Université du Manitoba devant assister, à titre d’ambassadeurs, à la Journée nationale d’action pour le bien-être mental des Autochtones. Elle s’est rapidement rendu compte que la méthode de sélection ne donnait pas les résultats escomptés. L’Institut autochtone de la santé et du bien-être Ongomiizwin l’a aidée à comprendre que la capacité des ambassadeurs à interagir et à tisser des liens avec autrui était plus important que leurs qualifications. « Cette situation m’a rappelé que les bonnes intentions ne suffisent pas. Lorsqu’ils sont confrontés à des défis, les bons leaders gardent l’esprit ouvert, reconnaissent leurs faiblesses et demandent conseil. »

Campagne épistolaire du comité de représentation étudiante (de gauche à droite : Achieng Tago, Dominic Chung, Cole Kubay)

Son travail au sein de groupes de représentation a forcé Linda à envisager la santé sous un angle politique, tout en restant au fait des besoins de la collectivité. « Quelle grande leçon d’humilité que de découvrir tous les facteurs autres que cliniques qui influent sur la santé! Et quelle expérience gratifiante que de travailler avec ses pairs à l’élaboration de campagnes de sensibilisation à l’équité en santé. »

En compagnie d’étudiants en médecine de partout au Canada lors de la journée annuelle de lobbying 2017, à Ottawa (Ontario)

Linda aimerait reconnaître l’excellent travail des membres du comité de représentation étudiante 2017-2018 qui, ensemble, ont appris comment mieux promouvoir la santé de la collectivité : Achieng Tago (ambassadrice pour la santé mondiale et coresponsable du comité), Dominic Chung (représentant de l’approche communautaire), Helen Teklemariam (représentante auprès des membres de l’Assemblée législative), Julia Weins (représentante des communications), Joe Asaminew (représentant des affaires gouvernementales et de la défense des intérêts), Fatemeh Bakhtiari (représentante des ambassadeurs pour la santé mondiale), Nicholas Czehryn (représentant de l’approche communautaire), Lourens Jacobs (représentant auprès des membres de l’Assemblée législative), Cole Kubay (représentant des communications).
 

Linda Lam

Linda Lam est née et a grandi à Winnipeg. Fille d’immigrants et titulaire d’un baccalauréat en sciences avec spécialisation en génétique, elle est présentement en troisième année de médecine au Collège de médecine Max Rady de l’Université du Manitoba. Pendant ses temps libres, elle aime jouer au disque d’équipe ou faire de la randonnée en forêt.


Équipe onboardMD 

L’équipe d’onboardMD vous présente des nouvelles, des conseils et des histoires vécues par des étudiants, des résidents et des médecins comme vous. Nos rédacteurs s’efforcent de vous inspirer et de vous aider à avoir la confiance nécessaire pour vous montrer sous votre meilleur jour afin d’être toujours sur la bonne voie et de prendre de bonnes décisions pour votre avenir en médecine. Vous avez une histoire à raconter? Envoyez-nous un courriel à l’adresse rebecca@onboardmd.com

 

A propos de l'auteur

Linda Lam
Collaboratrice

Plus de contenu de Linda Lam
Article précédent
Payez-vous d’abord : Une stratégie d’épargne et plus d’argent en poche
Payez-vous d’abord : Une stratégie d’épargne et plus d’argent en poche

Il arrive que le temps et l’argent deviennent des denrées rares pendant les études de médecine et la réside...

Article suivant
Une médecin de famille de 29 ans allergique aux dettes?
Une médecin de famille de 29 ans allergique aux dettes?

Lorsqu’elle a terminé ses études en médecine en 2009, la Dre B, une jeune médecin québécoise, a dû composer...