Skip to main content

MISE À JOUR SUR LA COVID-19 : Les étudiants en médecine et la santé mentale

Vous le savez, les études en médecine sont déjà stressantes quand tout va bien – et ce n’est vraiment pas le cas maintenant. La pression que les étudiants vivent en ce moment est exceptionnelle et vient de bien des sources inattendues. C’est pourquoi il est plus important que jamais de connaître les ressources qui peuvent aider à prendre soin de sa santé mentale.

Différentes cohortes, différentes préoccupations

Les études de médecine n’étant pas un parcours uniforme, il n’est pas surprenant que les différents groupes d’étudiants vivent différemment les changements radicaux imposés par la pandémie.

Bien que les étudiants de première ou de deuxième année aient pu passer à l’apprentissage en ligne, le manque d’interaction avec leurs enseignants et leurs collègues de classe peut compliquer la gestion de certains cours et accroître les sentiments d’isolation et de solitude. Les appels Zoom sont fantastiques, mais aussi épuisants.

Parce que oui, l’apprentissage en ligne cause une fatigue bien réelle.

Pour certains étudiants de troisième année, et la plupart de ceux de quatrième, la pandémie signifie qu’ils risquent de ne pas avoir de remise de diplôme, un moment qui marque la transition très importante d’étudiant à médecin. Les cérémonies comme celle-là sont souvent moins une commémoration qu’une conclusion, et beaucoup d’étudiants doivent faire le deuil du dernier adieu à leurs pairs et des célébrations avec leurs proches.

Les étudiants de troisième année (et les externes des programmes de trois ans) en particulier sont confrontés à un défi unique. Ils devaient s’immerger dans le monde médical pour la première fois cette année, mais leurs tâches cliniques ont été annulées et ils ne savent pas quand ils pourront retourner dans les hôpitaux et les cabinets. Ce retard se répercute sur tout leur cheminement, des choix de cours au calendrier du CaRMS. Ceux qui se préparaient pour des entrevues en personne doivent maintenant passer par une plateforme d’entrevue en ligne, une première à l’échelle nationale.

Différentes motivations, différentes pressions

Bien des étudiants en médecine, écartés de la première ligne, se sont mis à chercher de nouvelles façons d’aider. Qu’il s’agisse de faire les commissions de professionnels de la santé, d’imprimer en 3D de l’EPI ou de faire le suivi des infections par la recherche des contacts , des étudiants en médecine motivés de tout le pays contribuent de façons inusitées à l’effort collectif. Vu la nature de la profession à laquelle ils ont choisi de consacrer leur vie, il n’est pas étonnant de les voir montrer autant d’empathie.

Mais cette volonté de se donner au maximum n’est pas toujours saine. En fait, beaucoup d’étudiants en médecine étaient déjà anxieux et stressés avant la quarantaine, et maintenant qu’ils ont supposément plus de temps, ils ont l’impression qu’ils devraient en faire plus, malgré leur horaire déjà bien chargé. C’est pourquoi il est important de reconnaître que cette période sans précédent n’est pas qu’une occasion de donner, mais aussi une occasion de se reposer, de se recentrer, de recharger ses batteries et de prendre soin de soi.

Ressources

Si vous sentez que vous avez besoin d’aide, que ce soit pour calmer votre anxiété ou pour parler à des étudiants qui vivent les mêmes défis que vous, la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada a de nombreuses ressources à vous offrir.

CFMS: Staying Connected During COVID est le premier groupe Facebook national pour les étudiants en médecine du Canada. Conçu pour cultiver un sentiment d’appartenance à une communauté durant cette période d’éloignement physique, il fait la promotion d’initiatives locales et d’événements nationaux, et propose aux étudiants des programmes allant des cours de pâtisserie aux séances de yoga en passant par les défis de mise en forme et les soirées quiz. Le but : vous remonter le moral et rassembler les étudiants de tout le pays.

Safe Spaces est une série de téléconférences, animées par des étudiants et des invités spéciaux, qui abordent des sujets pertinents pour les étudiants en médecine; la dernière mouture portait sur les défis personnels et scolaires attribuables à la pandémie de COVID-19.

Perspectives in Medicine a lancé une série sur la COVID-19 qui encourage les conversations ouvertes et honnêtes entre étudiants; ces derniers peuvent témoigner de leurs expériences durant la pandémie et aborder leur impression de devoir en faire plus.

Vous aimeriez vous impliquer? Vous avez des questions sur le bien-être? Communiquez avec Hayley Hill, responsable nationale du bien-être à la FEMC.