La science de la musique pour les étudiants en médecine

October 17, 2019 onboardMD Team

Une liste de lecture peut-elle vous aider à avoir de meilleures notes?

Les effets positifs de la musique sur le cerveau humain sont bien documentés. Bien que l’oreille humaine soit le moins puissant de nos organes sensoriels (elle n’a que 3 500 cellules réceptrices, alors que l’œil en a 1 000 000 000), la musique parvient tout de même à susciter une réponse de tout notre corps. Cela s’explique par le fait que la musique stimule diverses zones du cerveau, et pas seulement celles qui sont responsables de la cognition : les notes et les mélodies sollicitent les centres de la mémoire à court et à long terme et peuvent même avoir un effet sur le cortex moteur primaire, la zone qui contrôle les mouvements du corps (quiconque est déjà allé à une fête techno peut d’ailleurs vous le confirmer).

Notre réponse mentale aux rythmes et aux mélodies est remarquable. Ce n’est pas pour rien qu’on fait jouer des chants tibétains au spa, du jazz feutré chez le dentiste et de la musique trance aux rythmes enlevants dans les cours de cardiovélo. Et il ne manque pas de bonnes raisons d’écouter de la musique en étudiant. La recherche a même prouvé que certains types de musique peuvent faciliter l’apprentissage et la rétention d’information.

Comment pouvez-vous donc utiliser le pouvoir de la musique pour garder votre cerveau bien alerte, réussir vos examens les yeux fermés et préserver un minimum de santé mentale pendant vos études en médecine?

-----

Chantez-le haut et fort!

Selon une étude récente portant sur la rétention de divers types d’information par le cerveau humain, chanter des mots est de loin plus efficace que les dire ou les écrire. Et quand on y pense, c’est logique! Allez-y : récitez une phrase de votre livre préféré. Pas si facile? Maintenant, chantez les paroles de votre chanson préférée. Vous les connaissez par cœur, n’est-ce pas?

Le chant n’aide pas seulement à encoder l’information en agissant comme un outil mnémotechnique, il améliore aussi la compréhension. Cela dit, on ne s’attend pas à ce que vous transformiez votre examen de sciences biologiques de mi-session en un rap tout droit sorti de la comédie musicale Hamilton (mais quand on y pense, ce serait plutôt sympa). Vous avez tout essayé pour mémoriser un fait, un chiffre ou un nom, mais rien n’y fait? Chantez-le sur un rythme accrocheur pour voir si ça vous aide.

-----

Répétition, répétition, répétition

L’effet Boléro (nommé d’après le Boléro de Ravel, évidemment), c’est le principe selon lequel l’écoute d’une mélodie répétée avec de plus en plus d’intensité jusqu’à l’atteinte d’un point culminant peut induire un état d’esprit qui vous permettra d’étudier sans voir le temps passer. Par ailleurs, si vous avez des tâches répétitives à accomplir, qu’elles soient mentales ou physiques, certaines études ont démontré qu’écouter de la musique peut améliorer votre efficacité, et ce, peu importe le genre musical.

-----

La musique classique ne se démodera jamais

« L’effet Mozart » a beau avoir été complètement déboulonné, écouter les plus grandes œuvres du compositeur autrichien vous fera tout de même du bien. En fait, même après tout ce temps, la musique classique reste le meilleur choix pour étudier. Pourquoi? Parce que les rythmes constants et répétitifs et l’absence générale de paroles réduisent l’anxiété et ont un effet relaxant. Bach, Mozart, Vivaldi, Brahms et Debussy sont tous des bons points de départ pour se bâtir une collection de musique classique propice à la concentration.

Par ailleurs, certaines études ont démontré que la musique qui change subitement de tempo et de sonorité peut être une grande source de distraction. Ainsi, vous devriez peut-être éviter d’étudier en écoutant votre musique de discothèque préférée à plein volume.

-----

Trouvez votre genre

Comme chacun a ses propres goûts musicaux (des gens de partout dans le monde vont encore voir les concerts de Nickelback, par exemple), vous finirez probablement par trouver la musique que vous préférez écouter en étudiant. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez choisir parmi un nombre infini de genres musicaux qui possèdent certaines des caractéristiques mentionnées plus haut.

Mettant l’accent sur l’atmosphère et la sonorité plutôt que sur la structure, la musique d’ambiance est constituée de motifs légers, répétitifs et discrets.

Pour les cinéphiles, la musique de film offre toute une panoplie d’ambiances et de styles qui sauront vous divertir durant les longues journées ou soirées passées devant l’ordinateur.

Cet article a originalement été rédigé en anglais; son contenu et ses nuances pourraient ne pas être rendus parfaitement par la traduction.

Si vous ne pouvez pas résister à l’envie d’écouter de la pop, pourquoi ne pas explorer la pop internationale? Pour rester stimulés et concentrés, beaucoup de gens se créent des listes de lecture constituées de musiques d’ailleurs. Après tout, on ne peut pas être distrait par des paroles qu’on ne comprend pas.

En gros, la meilleure musique pour étudier est celle que vous aimez écouter et qui vous motive à vous mettre au travail (elle vous donnera peut-être même hâte de le faire). Si vous arrivez à trouver une liste de lecture, un album ou un artiste qui répond à tous ces critères et qui vous touche, vous verrez moins vos séances d’étude comme des corvées. Elles deviendront peut-être même… agréables?*

* Plaisir non garanti.

A propos de l'auteur

onboardMD Team

onboardMD Team
Staff Writer

Plus de contenu de onboardMD Team
Article précédent
La faculté de médecine, d’hier à demain
La faculté de médecine, d’hier à demain

En quoi la faculté de médecine a-t-elle changé depuis un siècle?

Article suivant
Histoires d’Halloween effrayantes (qui ne feront peur qu’aux étudiants en médecine)
Histoires d’Halloween effrayantes (qui ne feront peur qu’aux étudiants en médecine)

Nous ne sommes qu’en octobre, et vous avez probablement déjà l’impression que l’année universitaire vous a ...